FONDS D'INVESTISSEMENT

FONDS D’INVESTISSEMENT POUR LE VISA D’OR

Un investissement de 500 000 € dans des fonds d’investissement ou des fonds de capital-risque est l’un des huit types d’investissement qualifiés prévus pour une demande de Golden Visa. Un fonds d’investissement est un type d’investissement collectif dans lequel tous les participants au fonds investissent ensemble de l’argent dans des actions ou d’autres investissements en capital.

L’intention des fonds est la capitalisation, l’innovation et le développement du Portugal et les investissements sont établis en vertu du droit portugais. Par conséquent, les fonds doivent avoir une échéance d’au moins cinq ans au moment de l’investissement et au moins 60 % de la valeur des investissements doivent être réalisés dans des sociétés commerciales ayant leur siège au Portugal. Les fonds d’investissement sont gérés par des sociétés de gestion de fonds d’investissement et sont réglementés par le Conseil portugais des marchés de capitaux – CMVM. Les fonds sont également gérés, audités et évalués par des sociétés indépendantes et agréées, ce qui offre à l’investisseur une sécurité et une transparence supplémentaires.

Afin de pouvoir bénéficier d’un permis de séjour temporaire, l’investisseur doit exercer et maintenir une activité d’investissement pendant une période minimale de 5 ans. Les activités d’investissement qui peuvent donner droit à un permis de séjour temporaire sont prévues dans la loi pertinente. L’activité d’investissement peut être exercée directement par le demandeur ou par l’intermédiaire d’une société à responsabilité limitée à actionnaire unique constituée au Portugal (ou dans un autre État membre de l’UE, à condition qu’elle dispose d’un établissement permanent au Portugal).

Tous les fonds sont réglementés par les autorités portugaises (la Commission portugaise du marché des valeurs mobilières – CMVM, la Banque du Portugal, le gestionnaire de fonds externe et les autorités fiscales). Les fonds réglementés doivent garantir la transparence, l’atténuation et le contrôle des risques, ainsi que la vérification régulière et complète des comptes. Certains fonds sont soutenus par le gouvernement portugais par le biais de subventions ou financés par l’IFD (Instituição Financeira de Desenvolvimento).

Avantages et inconvénients des fonds pour le Golden Visa

Quels sont les avantages/inconvénients des fonds d’investissement?

  • Investir dans des fonds est relativement facile, même si les demandeurs doivent investir suffisamment de temps pour trouver la solution qui leur convient. Tous les fonds ne sont pas identiques. Les agents demandent généralement une commission d’évaluation des fonds d’environ 2000 EUR.
  • Pour les non-résidents, les dividendes des fonds sont exonérés de l’impôt sur le revenu (même la retenue à la source) et les plus-values résultant du rachat des parts ou de la liquidation du fonds sont exonérées de l’impôt sur le revenu au Portugal. Mais vous devez payer à la société de gestion des frais initiaux pouvant atteindre 5 % pour adhérer au fonds.
  • La réglementation garantit que les investisseurs peuvent toujours revendre leurs parts de fonds à d’autres investisseurs, convertir les parts en actifs immobiliers soutenus par le fonds, ou simplement sortir du fonds.
  • En choisissant une bonne équipe de gestion en charge d’un fonds, les opportunités du marché autrement inaccessibles à l’investisseur étranger sont plus facilement saisies.

Quels sont les contre/inconvénients des fonds d’investissement ?

  • Le bénéfice garanti est faible ou inexistant.
  • Vous devez disposer des fonds pendant une durée minimale, indépendamment de la demande de Golden Visa. Souvent, cette durée minimale est de 7 à 10 ans.
  • L’investissement minimum est de 350 000 €, tandis que le montant minimum pour investir dans des biens immobiliers est de 280 000 €.
  • Vous ne payez pas d’impôts mais vous payez de nombreux frais : – frais de gestion (jusqu’à 3 %) – frais initiaux jusqu’à 5 – commission de performance jusqu’à 2 %. – ou d’autres frais, tels que les frais de garde ou d’agent, qui peuvent atteindre 1 %.
  • Les solutions de co-investissement ne sont pas disponibles/applicables pour les fonds Golden Visa.
  • Bien que les gestionnaires de fonds affirment que l’immobilier n’est pas la meilleure option, la plupart des fonds investissent dans toutes sortes d’activités immobilières. Si tel est le cas, pourquoi ne pas investir directement dans l’immobilier ?

Comment puis-je évaluer un fonds d’investissement?

Après avoir défini l’objectif d’investissement, la préférence individuelle en matière de risque et la période d’investissement, le choix d’un produit d’investissement approprié nécessite également la prise en compte d’autres facteurs importants. Par exemple, les aspects juridiques et fiscaux doivent être respectés dans le cas de fonds ayant une résidence à l’étranger. Il convient également de clarifier l’importance des coûts de l’évaluation.

Le triangle d’une sélection de fonds réussie est le suivant :

  • Performance ;
  • Risque ;
  • les coûts.

Quelles sont les informations à prendre en compte pour caractériser l’investisseur?

  • L’âge ;
  • Qualifications ;
  • Aversion plus ou moins grande au risque ;
  • Disponibilité pour un engagement à court, moyen ou long terme;
  • La connaissance des produits financiers.

Quels sont les types de profils de risque existants?

Il n’existe pas de législation concernant les différents profils de risque en matière d’investissement. Cependant, les appellations les plus courantes sont :

  • Conservateur ou prudent (itinéraire de fonds adapté pour Golden Visa) ;
  • Équilibré ou modéré (fonds adaptés à la Golden Visa) ;
  • Audacieux ou agressif (ne convient pas aux fonds Golden Visa).

Source : Aperçu des fonds janvier 2021

Comment puis-je investir?

  • Le candidat au Golden Visa décide du plan d’investissement
  • Le candidat Golden Visa ouvre un compte bancaire au Portugal ;
  • Le candidat Golden Visa signe les documents relatifs au fonds ;
  • Trois documents sont nécessaires à ce stade: a) Deux documents bancaires anque et b) la preuve du paiement du fonds. Les deux documents seront fournis par la banque ; – Un document relatif au fonds (preuve de l’acquisition d’un fonds spécifique) émis par le gestionnaire du fonds ;
  • Avec ces trois documents, votre avocat peut poursuivre la procédure GV.
  • Le candidat demande le Golden Visa et conserve l’investissement pendant 6 ans.

Où dois-je examiner les fonds?

Les sources d’information privilégiées dépendent des besoins d’information et des intérêts de l’investisseur, ainsi que du type et du montant de l’investissement. Pour un portefeuille de fonds géré activement avec des fonds d’actions, le besoin d’information est certainement plus important que pour un plan d’épargne à long terme avec des fonds d’obligations. Voici les sources d’information suivantes :

  • La valeur des différentes positions en titres est indiquée sur le relevé de compte mensuellement, trimestriellement ou annuellement. Pour les achats et les ventes en cours d’année, les mouvements du compte doivent également être pris en compte dans le calcul de la performance.
  • Les tableaux de performance des fonds sont accessibles à partir des bases de données des fonds. Il faut pour cela saisir l’ISIN exact du fonds (voir par exemple : www.e-funddata.com avec des données sur la performance, les risques ou les coûts des fonds au cours des dernières années).
  • Les fact sheets et les fiches produits des sociétés de fonds montrent l’évolution de la valeur des fonds, y compris des données supplémentaires sur la structure du portefeuille, le risque et la gestion du fonds, etc. Ces fiches d’information sont disponibles sur les sites Internet des sociétés de fonds. Une liste de toutes les sociétés de fonds autrichiennes est disponible ici, un aperçu de toutes les sociétés de fonds étrangères actives en Autriche ici.
  • Pour les investisseurs qui sont particulièrement intéressés par la structure détaillée du portefeuille du fonds, les rapports semestriels et annuels constituent la source d’information la plus importante. Les prospectus de vente et, surtout, les prospectus simplifiés constituent une source d’information très importante et utile avant l’achat d’un fonds. En effet, on peut y trouver des informations sur les coûts (TER – Total Expense Ratio) et la rotation (PTR – Portfolio Turnover Ratio) des fonds.
  • Les informations sur les fonds d’investissement sont disponibles sur une plateforme d’information en ligne spécialisée et dans la presse écrite.

Les citoyens américains peuvent-ils postuler pour des fonds d’investissement?

En 2016, une résolution de l’Assemblée de la République au Portugal a approuvé l’accord avec les États-Unis pour renforcer la conformité fiscale et mettre en œuvre le Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA). Avec l’entrée en vigueur de la loi américaine FATCA, toutes les entités financières étrangères sont tenues d’identifier les comptes de leurs clients nord-américains (US Persons).

La loi exige que les institutions financières étrangères et les autres entités étrangères non financières déclarent les actifs étrangers détenus par leurs titulaires de comptes américains ou soient soumises à une retenue sur les paiements pouvant être détenus. La loi contient également des dispositions obligeant les personnes américaines à déclarer, en fonction de leur valeur, leurs comptes financiers étrangers et leurs avoirs étrangers.

À cette fin, les personnes américaines sont considérées comme des citoyens américains ou des résidents des États-Unis.

Il existe des fonds qualifiés qui s’occuperont des exigences de déclaration du gouvernement américain. Une fois que les avocats ont fourni un rapport, les personnes américaines peuvent alors effectuer leurs investissements.

Quelle est la structure de frais des fonds?

La structure traditionnelle des frais des fonds est appelée “Two and Twenty” (2/20), qui consiste en une commission de gestion de 2 % et une commission de performance de 20 %. La commission de gestion est une commission fixe prélevée sur le total des actifs sous gestion (AUM) du fonds et sert ostensiblement à maintenir les coûts de fonctionnement du fonds. La commission de performance, quant à elle, est prélevée sur les bénéfices réalisés par le fonds et sert à récompenser les gestionnaires de fonds et les courtiers, avec des primes en cas de surperformance du marché. La justification communément avancée pour la structure de frais de deux et vingt est qu’elle établit un équilibre délicat entre la sauvegarde de la viabilité financière de la société de gestion de fonds et, en même temps, la création d’incitations pour les gestionnaires de fonds à fournir des rendements absolus solides.

Des frais de gestion fixes de 2 % garantissent que le fonds peut survivre à un ralentissement économique s’il est exposé négativement à des actifs procycliques, tandis que le taux de performance de 20 % garantit que le fonds est toujours incité à fournir des rendements absolus et pas seulement relatifs à l’investissement. Si les gestionnaires de fonds sont en mesure de générer des bénéfices extraordinaires, le paiement de commissions de performance aux gestionnaires d’investissement peut être un prix à payer.

Commission de performance

L’industrie des fonds est récompensée par l’idée que les gestionnaires de fonds peuvent utiliser leurs conseils d’investissement supérieurs pour générer des rendements extraordinaires pour les investisseurs et, en retour, être récompensés par des honoraires élevés pour leur compétence. Il n’est donc pas exagéré de dire que la structure des frais du fonds doit être traitée sur un pied d’égalité avec la performance du fonds. Les investisseurs doivent tenir compte des deux lorsqu’ils décident de l’affectation de leur précieux capital.

Structures alternatives de redevances

Si la baisse des taux rend les fonds traditionnels plus attrayants pour les investisseurs, les structures de frais sophistiquées qui lient plus étroitement la rémunération à la performance, offrent un mécanisme alternatif pour améliorer les conditions des investisseurs. Par exemple, de nombreux fonds utilisent un “filigrane élevé” pour s’assurer que les gestionnaires de fonds ne sont pas trop payés en commissions de performance en raison d’une dépréciation suivie d’une appréciation compensatoire de la valeur nette d’inventaire (VNA) du fonds. En l’absence d’un filigrane élevé, les gestionnaires de fonds percevraient deux fois des commissions de performance sur la même augmentation générale de la valeur des actifs – ce que l’on appelle le “double-dipping” – ce qui est considéré par de nombreux investisseurs comme une situation injuste. Ce système est généralement combiné à un mécanisme comptable complexe appelé “égalisation”, qui garantit que tous les investisseurs conservent la même VNI par action. En d’autres termes, l’égalisation relativise le filigrane élevé pour chaque investisseur, ce qui empêche les nouveaux investisseurs de profiter du paiement de commissions de performance en raison d’un filigrane élevé avant l’investissement.

En outre, un nombre croissant de fonds utilisent des obstacles pour s’assurer que les gestionnaires de fonds ne sont pas récompensés pour des performances qui ne dépassent pas ce qui aurait pu être atteint par une stratégie d’investissement passive. L’obstacle peut être facturé à un taux fixe ou lié à un indice de marché approprié et est utilisé pour actualiser la commission de performance afin que les gestionnaires de fonds ne soient récompensés que pour une performance supérieure du marché. Alors que pour les “obstacles souples”, les commissions de performance sont prélevées sur l’ensemble du rendement du fonds (si la commission minimale est dépassée), pour les “obstacles difficiles”, les gestionnaires de fonds ne perçoivent des commissions que sur les rendements qui dépassent le taux de référence.

Quelle est la différence entre les fonds ouverts et les fonds fermés?

L’une de ces décisions fondamentales, bien que parfois négligée, en matière de collecte de fonds est le choix entre l’utilisation d’une structure de fonds ouverte ou fermée. La différence fondamentale entre un fonds ouvert et un fonds fermé concerne les restrictions de liquidité auxquelles sont soumis les investisseurs pour le rachat de leurs souscriptions. Pour les fonds ouverts, les investisseurs ont la possibilité de racheter partiellement ou totalement leur souscription chaque jour de rachat, sous réserve des conditions de rachat indiquées dans le document d’offre du fonds. En d’autres termes, si les investisseurs décident de racheter leurs actions dans le fonds, ce dernier est tenu de racheter ces actions à un prix égal à la VNI par action le jour de rachat concerné.

Les fonds fermés, en revanche, ne prévoient aucun mécanisme interne permettant aux investisseurs de racheter leurs souscriptions. Les souscriptions des investisseurs sont liées à la durée de vie du fonds, sauf si les investisseurs peuvent trouver un acheteur pour leurs actions sur le marché secondaire. Si les investisseurs ne veulent pas ou ne peuvent pas vendre leurs actions dans le fonds, ils ne recevront pas la valeur de leurs actions jusqu’au moment où le gestionnaire du fonds le décide : parfois, pas dans la mesure où le fonds cesse de liquider.

Dois-je m’inquiéter des actifs liquides ou illiquides?

Oui ! Les restrictions de liquidité sur le rachat des actions des investisseurs dans le fonds tendent à refléter les restrictions de liquidité sur les actifs sous-jacents des fonds. Si le Fonds souhaite investir dans des actifs non liquides, tels que des biens immobiliers, des sociétés non cotées et d’autres alternatives, il est probable que le Fonds doive imposer des restrictions sur la capacité des investisseurs à faire racheter leurs actions. Dans le cas contraire, le fonds pourrait ne pas être en mesure de satisfaire les demandes de rachat des investisseurs en raison de son incapacité à réaliser la juste valeur de ses investissements illiquides dans un court laps de temps – ce que l’on appelle parfois un “déficit de liquidité”. Cela protège également les investisseurs non renfloués en garantissant que ces derniers ne subventionnent pas implicitement les investisseurs renfloués du fait que la liquidité du Fonds est compromise par des demandes de rachat excessives de la part des investisseurs.

Autres restrictions de liquidité

Les restrictions générales sur les demandes de rachat des investisseurs représentent une limitation expresse de la capacité des investisseurs à effectuer des rachats à volonté, de sorte que les gestionnaires de fonds ne devraient accepter de telles restrictions que lorsqu’il existe des restrictions sur la liquidité des actifs sous-jacents des fonds. Les fonds disponibles peuvent néanmoins inclure certaines dispositions pour gérer la liquidité des actions des investisseurs, telles que des boutons latéraux, des verrous et des portes. Les side pockets permettent aux fonds de séparer les investissements nets des illiquides, de sorte que les investissements illiquides sont édités dans une catégorie distincte d’actions, dont les investisseurs incorporent une part au prorata. Les actions de la nouvelle classe de poche latérale ne peuvent être rachetées que lorsque les actifs illiquides peuvent être évalués avec précision, ou ce qui améliore les problèmes de liquidité découlant des investisseurs qui rachètent leurs actions, pendant les périodes où le fonds ne peut pas réaliser la valeur totale de ses investissements illiquides.

Il est également possible d’utiliser des périodes de blocage au sein d’une catégorie d’actions actives pour empêcher les rachats pendant une certaine période. Si les investisseurs créent en rachetant leur investissement pendant la période de blocage, ils doivent payer une commission de rachat substantielle qui décourage les rachats des investisseurs jusqu’à la fin de la période de blocage. Gates, d’autre part, permet aux gestionnaires de fonds de suspendre les rachats des investisseurs lorsqu’il y a des sources nettes importantes du fonds afin de maintenir la liquidité des actifs des fonds. Par conséquent, la grande variété de mécanismes de liquidité à la disposition des gestionnaires de fonds garantit que la gestion de la liquidité relève non seulement du domaine de la gestion de portefeuille mais aussi de la structure juridique du fonds. Comme les investissements alternatifs gagnent en popularité auprès des gestionnaires de fonds du monde entier, la compréhension des structures de fonds blancs fournis et fermés ne fait que gagner en importance.

Quel type de fonds existe-t-il?

a) Fonds spécialement conçus pour les investisseurs Golden Visa

Ces fonds sont exclusivement conçus pour les investisseurs Golden Visa. Ils offrent généralement l’option d’une durée équivalente ou d’un retrait anticipé et acceptent des investissements de 350 000 euros. Ces fonds sont généralement orientés vers le marché immobilier et présentent un risque faible à moyen, avec des rendements attendus faibles à moyens. Ces fonds sont souvent axés sur la préservation du capital des investisseurs et le versement d’un certain type de dividendes annuels.

b) Fonds de capital-risque traditionnels

Ces fonds sont normalement investis dans des entreprises technologiques en phase initiale ou intermédiaire, avec des prévisions de croissance mondiale. Les investissements minimums sont parfois plus élevés que le seuil de 350 000 €, et la durée du fonds est fixée à 10 ans ou plus. Il y a un risque plus élevé mais aussi des récompenses potentielles plus élevées. L’objectif est de maximiser les plus-values à la sortie, sans versement annuel de dividendes.

c) Fonds de capital-investissement traditionnels

Ces fonds sont généralement investis dans des marchés ou des entités financières plus traditionnels, avec parfois un accent sur les dividendes annuels. L’investissement minimum peut être plus élevé que le seuil de 500 000 €, la durée du fonds peut atteindre 10 ans ou plus, avec souvent un risque moyen à élevé et des récompenses en conséquence.

Planifiez une consultation gratuite avec l'un de nos experts dès maintenant !

How can we help you?

Send us a message

Comment pouvons-nous vous aider ?

Envoyez-nous un message

Ne manquez pas les offres ou les nouvelles!

Inscrivez-vous à notre newsletter et ne manquez pas les dernières nouvelles et offres !